Programme Fête de la Jeunesse 2013

Les artistes suivants se produiront à la 49ème Fête de la Jeunesse jurassienne, à Moutier le 16 mars 2013.

Boulevard des airs

Le groupe, qui se définit comme faisant de la « chanson cuivrée – Rock’n’Reggae », n’en est pas à son coup d’essai et sera à Moutier avant de rejoindre Paris pour se produire à Bercy (rien que ça). Nominés au victoires de la musique dans la catégorie « révélation scène », les membres de l’octuor sont les spécialistes lorsqu’il s’agit de mettre l’ambiance. Avec une énergie scénique qui lui est propre, l’ensemble allie des textes recherchés en espagnol, en français et en anglais, à une musique au croisement entre le rock, le reggae et la chanson française, avec des tonalités jazz – section de cuivres oblige – et rythmes et influences balkaniques. Un concert à ne pas manquer !

Snails On Daisies

Des ambiances jazz, tour à tour feutrées ou énergiques, teintent leur musique entre rock, pop, ou encore folk. Les trois sœurs et leurs deux comparses masculins ont le chic pour jongler entre des mélodies douces ou au contraire plus piquantes. L’univers coloré du groupe saura vous séduire.

Pars Ici !

Le groupe a déjà fait l’objet d’un article dans le journal Impact et autant dire que le comité d’organisation de la fête n’aurait pas laissé passer une occasion de les inviter à l’édition 2013. Difficile de mettre une étiquette sur le groupe. Les membres s’y refusent d’ailleurs en bloc. La seule qu’ils acceptent, « Schweincore » est d’ailleurs difficile à classer elle-même. Disons punk-rock, mais sans s’y cantonner. Et disons que le punk-rock, on aime.

Dramatic Sex Foundation

Le rock conceptuel du groupe prévôtois fera aussi son show à la FJJ 2013. Ils joueront à domicile, devant un public qui leur est déjà acquis. Pas question de faire dans la facilité, toutefois. La technicité des morceaux ne le permet pas. Les chansons ne sont par contre pas inaccessibles, au contraire, et allient une belle musicalité à une énergie rock.

Lee Harvey Oswald

Cet autre groupe est connu comme le loup blanc dans la place prévôtoise, et pour cause ! Voilà des années qu’il sévit et nous fait entendre ce qui, selon eux, sonne comme « un poids-lourd qui va pas s’arrêter si t’essayes de traverser ». Tout un programme. Clairement orienté heavy metal, les cinq membres ne manquent pas d’énergie lorsqu’il s’agit de faire du beau bruit. Oreilles sensibles s’abstenir.

Entrée 10.- pour tous

Desserte gratuite de la gare au Forum et service de bus pour rentrer dans les 6 districts

Bars et restauration (raclette et bœuf bourguignon)

50 ans ça se fête !

Discours donné par le Groupe Bélier à l’occasion de la 65ème fête du peuple, le 9 septembre 2012 à Delémont.

LBI-2012-09-09-1

Non, l’unité jurassienne n’est pas une imposture !

Afin de rappeler aux habitants du Jura Sud que l’unité du Jura et du peuple jurassien n’est pas une imposture, plusieurs membres du Groupe Bélier ont sillonnés les routes jurassiennes dans la nuit du 6 au 7 septembre.

Ils ont posé plusieurs panneaux et suspendu plusieurs banderoles aux frontières entre le Jura Sud et le district de Bienne, les cantons de Soleure et de Neuchâtel. On pouvait y lire: « Passant, sache qu’ici commence le Jura ». Des panneaux et des banderoles ont également été posés en divers endroits de la limite entre les districts du Nord et du Sud du Jura. On pouvait y lire : « Passant, sache que ceci n’est pas une frontière ».

Le communiqué de presse

LBI2012-09-07-2 LBI2012-09-07-3