Statu quo +… pour Bienne

Communiqué de presse du Groupe Bélier

En réponse à une interpellation, le conseil exécutif du canton de Berne a indiqué que la subvention d’un million et demi accordée au centre hospitalier biennois afn de promouvoir le bilinguisme en son sein serait supprimée. Cependant, Philippe Perrenoud étudie la possibilité d’utiliser une partie de l’enveloppe dévolue au statu quo « + » pour la compenser.

LBI-2014-07-11 – Bilinguisme biennois et statu quo plus

Sortie culturelle à la Neuveville

Le Groupe Bélier vous invite à une visite guidée de la Neuveville (venelles et musée d’histoire) suivie d’une dégustations chez un vigneron local.
Cette sortie aura lieu samedi 17 mai  :
  • Rendez-vous 14h30 à la Neuveville
  • Ou alors 13h30 à la place de l’église à Moutier
Pour des questions d’organisation, nous vous invitons à vous inscrire par courriel à info@groupebelier.ch, sur www.groupebelier.ch ou par notre page Facebook.

Médaille d’or à la jeunesse jurassienne

Succès rassurants

Comme nous l’avons exposé lors de la dernière Fête de la jeunesse jurassienne, le Groupe Bélier repart, plus enthousiaste que jamais, à la conquête de l’autonomie jurassienne. Restait à savoir si sa base militante allait le suivre.

Le succès des deux fêtes majeures du mouvement, soit la Fête de la jeunesse jurassienne et la Médaille d’Or de la chanson montre qu’il n’en est rien. En effet, plusieurs centaines de militants ont animé de leur foi en l’avenir ces deux belles manifestations qui sont plus vivantes que jamais.

Merci !

Le Groupe Bélier profite d’ailleurs de cette occasion pour remercier sincèrement tous les bénévoles de la Fête de la jeunesse jurassienne et de la Médaille d’Or de la chanson qui s’investissent, parfois jusque tard dans la nuit, pour que les couleurs du mouvement et donc de la liberté soient plus vives que jamais !

Va et découvre ton pays

Lors de notre dernière conférence de presse, nous vous annoncions également notre volonté de maintenir serrés les liens entre compagnons de lutte en organisant des sorties permettant de découvrir notre beau pays jurassien. Pour notre première sortie, nous visiterons tout naturellement la Neuveville, samedi 17 mai à 14h30. Durant ce moment, vous aurez l’occasion d’effectuer une visite guidée de la cité et de ses célèbres venelles, parcours suivi d’une dégustation chez un vigneron. Pour des raisons pratiques, l’inscription est obligatoire par info@groupebelier.ch ou sur nos pages internet et Facebook.

Vive le Jura libre !

Groupe Bélier

Élections cantonales bernoises

Comme vous aurez pu le constater, le Groupe Bélier s’est contenté d’un rôle d’observateur durant les dernières élections cantonales. Et les observations furent fort intéressantes !

Alors que le statu quo + était brandi comme l’élément miracle qui donnerait un pouvoir politique unique au monde au le Jura Sud, force est de constater que le soufflet est bien vite retombé. En effet, lorsque l’on a demandé aux candidats au conseil exécutif leur perception du statu quo +, tous se sont accordés à dire que, finalement, il n’y avait pas grand chose à changer : 2 ou 3 adaptations techniques tout au plus. Nous sommes bien loin de la souveraineté cantonale à laquelle il était comparé ! Pire, la candidate verte libérale Barbara Mulheim a même déclaré que le Jura méridional ne méritait pas ce fameux statut particulier !

Continuons nos observations. Alors que les partisants du « non » le 24 novembre n’ont eu de cesse de répéter que la situation actuelle du Jura-Sud dans le canton de Berne était privilégiée, ceux-ci ont tous affirmé, durant la campagne électorale, qu’il fallait absolument défendre la région à Berne, preuve que tout n’est pas si simple. Cependant, ne nous leurons pas : ces « grands défenseurs » du Jura-Sud auront vite faiz d’oublier leurs promesses une fois grisé par le pouvoir de la Berne cantonale.

Le Conseil du Jura bernois, lui aussi considéré comme un outil exceptionnel, n’a pas déchainé les passions, les candidats étant même moins nombreux que lors de la législature précédente.

Si la campagne nous a fait rire, les résultats eux, nous font sourire. Effectivement, après la gifle du 24 novembre, il aurait été illusoire d’espérer une progression des forces autonomistes dans la région. En ce sens, le maintient des 3 sièges autonomistes au Grand Conseil est une source de satisfaction.

Les résultats de Moutier sont même encourageants, puisque les partis autonomistes obtiennent la majorité absolue des voix et progressent par rapport à 2010. Il est également intéressant de voir que l’élection au conseil exécutif a été particulièrement boudée par les Prévôtois. En effet, à peine 28% des électeurs ont glissé un bulletin valable dans les urnes et plus de 16% des bulletins de vote étaient blanc ou nul. Ce boycott massif des Prévotois prouvent que le canton de Berne n’est définitivement pas leur canton.

Enfin, il est encourageant de voir que les braises autonomistes couvent ailleurs qu’à Moutier puisque les partis de l’alliance jurassienne dépasse allègrement les 40% à Belprahon, Monible et Pontenet.